Le Mali chasse le représentant de la CEDEAO

Dans un communiqué du ministère  des affaires étrangères malien, lu sur les médias d’état, il est donné 48 heures au représentant de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest pour plier bagages et quitter le Mali. Selon une sources autorisée, le Mali a déclaré “persona non grata” le représentant spécial de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) Hamidou Boly, “au vu de ses agissements incompatibles avec son statut”. Cette décision d’expulsion, intervient “après plusieurs mises en garde adressées à l’intéressé à travers sa hiérarchie. Le diplomate, de nationalité burkinabè, “a 72 heures pour quitter le territoire national”, explique le ministère dans un communiqué, ajoutant que la décision lui a été notifiée dans la matinée du lundi 25 octobre. Pour l’heure l’institution sous régionale n’a pas encore réagit à la décision des autorités maliennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.